À propos




Depuis 1999, l'Aéroport régional de Val-d'Or répond aux besoins actuels et futurs du transport aérien. Les services et les équipements sont d'un niveau élevé de qualité afin de concorder aux attentes de la population et aux besoins de la clientèle.

Situé au cœur du Nord-Ouest québécois et à 5 km du centre-ville de Val-d'Or, l'aéroport sert de plaque tournante aux régions éloignées du Nord. Il est un outil essentiel dans le développement socio-économique et touristique du territoire de l'Abitibi-Témiscamingue. L'aéroport possède l'une des plus longues pistes au Québec après celle de l'aéroport Montréal-Mirabel et celle de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Mission

L'aéroport régional de Val-d'Or (ARVO), société à but non lucratif, est responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement. La mission d'ARVO est quadruple:

  • Administrer, opérer et gérer les infrastructures de l'aéroport;
  • Promouvoir et favoriser le développement industriel, commercial et économique de l'aéroport;
  • Promouvoir auprès de la collectivité la qualité des services aériens;
  • Fournir, maintenir et améliorer les services aéroportuaires pour l'ensemble de la population de l'Abitibi-Témiscamingue et du Grand Nord québécois.

 

Rôle de l'aéroport dans la communauté

La Ville de Val-d'Or est la principale agglomération de la MRC et le principal pôle industriel de l'Abitibi-Témiscamingue. L'économie de la MRC repose principalement sur l'exploitation et la transformation des ressources naturelles (bois et mines). L'aéroport de Val-d'Or offre à la communauté des infrastructures et des services aéroportuaires efficaces et sécuritaires. Il consolide son leadership au sein de la communauté en se positionnant comme un des leviers socio-économiques de la région.

Agnico-Eagle
Les bureaux administratifs de la minière, d'une superficie de près de 4316 p2, sont situés sur le site de l'aéroport connexe à l'aérogare. Agnico Eagle exploite deux mines d'or, soit Meadowbank dans le Grand Nord sur le territoire du Nunavuk ainsi que la mine Méliasine. Les employés des minières transitent à partir des installations aéroportuaires à bord d'un appareil de type Boeing 737 séries 200, et ce, 4 fois par semaine ou selon les besoins.

Canadian Royalties
Bureau d'une superficie de 1748p2.

Nordikeau
Bureau d'une superficie 1000p2

Forage Orbit garant
Bureau d'une superficie de 1647 m2

 

Historique

L'après-guerre marque la vocation militaire
L'Aéroport régional de Val-d'Or a commencé ses premières envolées commerciales en novembre 1949 à partir d'une piste nouvellement construite par Transports Canada. Cinq ans plus tard, l'aéroport commence sa vocation militaire: les Forces armées y établissent une base de défense aérienne et construisent alors de nombreux bâtiments et installations du côté ouest de la piste.

Les années 60 : un rôle primordial dans la protection de l'est du continent
Comme l'aéroport devient, en 1962, un poste militaire avancé, la zone aéroportuaire civile est déménagée du côté est de la piste, où Transports Canada érige une aérogare en 1967. La base des Forces armées canadiennes de Val-d'Or a servi de base d'entreposage de missiles nucléaires et a joué un rôle primordial dans la protection de tout le continent Est. En effet, 4 appareils VooDoo (CF101B) patrouillaient le nord du Québec, de l'Ontario et le Grand Nord québécois et assurait une défense de première ligne à partir de la frontière américaine jusqu'à l'Arctique.

Les années 70 et 80 : répondre aux besoins croissants
À la suite du retrait des Forces armées en 1976, Transports Canada reprend possession de l'aéroport et réaménage l'aérogare, dès 1978, afin d'y offrir plus de commodités aux usagers. En août 1985, Transports Canada lance un important programme de développement de dix millions de dollars pour répondre aux besoins croissants du trafic aérien. Ce programme prévoit la construction d'un nouveau complexe aéroportuaire situé du côté ouest de la piste dont une aérogare pouvant accueillir 200 000 passagers par année, un autoparc, une aire de stationnement d'aéronefs et une zone de fret. Ce nouveau complexe aéroportuaire est inauguré le 5 juin 1987, avec la venue de l'avion supersonique Concorde d'Air France.

Le 21e siècle : une nouvelle ère administrative
Le 12 janvier 1999, conformément à la Politique nationale des aéroports de Transports Canada, l'aéroport a été cédé à une société sans but lucratif, appelée Aéroport régional de Val-d'Or.

En 2009, le Centre Transit Minier Nordique (CTMN) s'est installé à l'aéroport en construisant un bâtiment annexé aux installations aéroportuaires existantes incluant une zone d'embarquement exclusif pour les entreprises minières, la construction d'un entrepôt de 929 m2 pour l'entreposage et la manutention de cargo, et l'aménagement d'un stationnement privé.

Le CTMN s'est agrandi en 2012 et des travaux ont été effectués sur l'aérogare pour l'agrandir et la moderniser afin de combiner les activités et répondre au nombre grandissant de passagers. En juillet 2014, un important agrandissement du tablier principal face à l'aérogare a fait passer sa superficie de 14 500 m.c. à 23 100 m.c., permettant ainsi le stationnement simultané de quatre (4) Boeing 737 et de plusieurs aéronefs plus petits.

L'aéroport régional de Val-d'Or est aujourd'hui un aéroport moderne, capable de répondre aux besoins actuels et futurs du transport aérien.

 

Informations techniques

Le terrain de l'aéroport régional de Val-d'Or couvre une superficie de 390 hectares et dispose des installations suivantes :

  • une aérogare de 2400 m2;
  • un garage d'entretien des véhicules;
  • un bureau administratif situé au 2ème étage de l'aérogare;
  • une caserne des pompiers;
  • une piste asphaltée de 10 000' x 150' (3 048m x 45 m) orientée nord-sud (18-36);
  • six voies de circulations, donnant accès à six tabliers dont un privé;
  • une station d'information de vol, exploitée par Nav Canada;
  • un système d'atterrissage aux instruments (ILS), un VOR/DME;
  • un système d'approche catégorie 1 de type SSALR haute intensité, papi et ARCAL type K;


Vue aérienne


Organisation


Gestion aéroportuaire

La gestion aéroportuaire forme une équipe d'expérience et dynamique désireuse de vous offrir les meilleurs services.

 



Conseil d'administration

Le Conseil d'administration d'Aéroport régional de Val-d'Or assume la responsabilité de la gérance de la société. Formé de divers intervenants locaux et régionaux, il est composé de 10 membres, dont un désigné par la Ville et un autre à titre d'observateur.



Entretien et exploitation

L'équipe d'entretien et d'exploitation est formé d'employés d'expérience, dont la mission est d'offrir au public voyageur des infrastructures de tout premier ordre et en excellent état.